Vous etes ici : >

Ateliers

Il ne reste aujourd’hui que très peu d’entreprises qui fabriquent des médailles en France : FIA est l’une d’entre elles. La sauvegarde de ce savoir faire traditionnel est un facteur-clé de motivation pour toute l’équipe. Depuis 1979, les ateliers ont quitté le Vieux Lyon et sont installés dans un beau cadre de verdure à Dardilly dans le Pôle économique ouest du Grand Lyon (Techlid). Sur le site, sont regroupées les activités de création, gravure, estampage, traitement de surface et montage/expédition des médailles, insignes et trophées. Le souci de préservation de l’environnement est une valeur essentielle de l’entreprise : des investissements importants ont été réalisés dans le système de recyclage des effluents afin de respecter le milieu naturel.

EPV

Dardilly

Nos ateliers FIA Médailles

 
 

La création des maquettes

Maquettiste FIA préparant le motif d'une médaille

Maquette de médaille

Maquette de médaille

C’est la première étape d’un projet de création personnalisée. Le client communique au service commercial les éléments qu’il souhaite voir figurer sur le motif (photos, croquis). A partir de ces éléments, le maquettiste dessine en adaptant le projet aux différentes contraintes propres à notre métier. Le rendu de la maquette doit être très proche de l’aspect final de l’objet. La maquette est soumise au client pour approbation. Après modifications éventuelles, elle est contresignée par le client en tant que bon à tirer que FIA s’engage à respecter. Dans ce métier où la création de l’outillage est coûteuse, et où l’outillage ne peut être modifié, la maquette est un maillon essentiel de la relation commerciale.

Retour au menu ↑


La gravure des outillages

Un graveur FIA en action

Appareil de gravure FIA Médailles

Travail au poinçon FIA Médailles

Les outillages sont réalisés dans l’atelier de gravure : matrices en acier pour les médailles en bronze estampé, moules d’injection pour les insignes en zamak , moules en résine pour les trophées en bronze de fonderie. Des techniques variées de travail des métaux sont mises en œuvre au niveau de l’atelier de gravure en fonction du motif à créer . Les éléments en relief simple (textes et logos) sont usinés sur fraiseuse à commande numérique. Le relief sculpté nécessite la création d’une sculpture modèle qui est reproduite dans l’acier. Le relief en creux et le relief bombé en surface passent par une étape d’électroérosion. Mais quelque soit l’outillage, la finition se fait à la main, très souvent sous binoculaire, de façon à peaufiner le moindre détail et à donner au motif, toute sa précision, sa nervosité et sa finesse. La gravure des outillages est au cœur du métier de FIA.

Retour au menu ↑


L’atelier d’estampage

Travail d'estampage FIA Médailles

Travail d'estampage FIA Médailles

Travail d'estampage FIA Médailles

Les médailles en bronze sont estampées dans cet atelier. Dans un premier temps, la matrice d’estampage de la médaille est montée dans la presse de 400 tonnes. Les flans de métal sont alors frappés un à un sous la presse puis recuits au four pendant une vingtaine de minutes afin d’éliminer les contraintes dans le métal. Les frappes s’enchainent, leur nombre dépendant de l’importance et de la disposition du relief sur la face et le revers de la médaille. On peut aller jusqu’à 10 frappes successives sur une médaille, l’étape de recuit dans le four venant s’intercaler entre chaque passe.

Après l’estampage, les médailles massives en métal brut sont tournées une à une afin d’éliminer le surplus de métal et d’obtenir une tranche parfaite. Les médailles frappées dans notre atelier d’estampage se distinguent par la qualité sans défaut du métal employé, le relief du motif qui est « monté » jusqu’au moindre détail et la netteté des tranches.

Retour au menu ↑


Le Traitement de surface

Traitement de surface FIA Médailles

Traitement de surface FIA Médailles

Traitement de surface FIA Médailles

La finition des médailles est réalisée dans cet atelier : bronze, vieil argent, argent blanc, doré mat ou semi-brillant, chaque nuance nécessite un traitement différent. Les médailles sont d’abord sablées puis montées sur cadre pour être ensuite « mises aux bains » suivant la gamme retenue. L’expertise et la rigueur mises en oeuvre pour maintenir les propriétés des différents bains et adapter les gammes aux spécificités de chacune des créations, nous permettent d’offrir des produits avec des finitions de grande qualité.

Pour réaliser la patine bronze ou la finition vieil argent, les médailles sont oxydées en fin de traitement de surface. La ponce permet d’enlever le surplus d’oxydation pour ne conserver que la partie nécessaire à la mise en valeur du relief. C’est une opération délicate, réalisée médaille par médaille, où le savoir faire permet d’obtenir une médaille homogène, lumineuse et subtilement contrastée.

Retour au menu ↑


L’émaillage et le polissage

Travail d'émaillage FIA Médailles

Travail de polissage FIA Médailles

L'atelier d'émaillage FIA Médailles

Certaines créations sont réalisées en couleur : La pose de couleur est une opération précise qui se fait manuellement, pièce à pièce. Il existe deux procédés : l’émail grand feu préparé à partir d’émaux minéraux réduits en poudre, qui est posé au pinceau et qui se cuit à plus de 800°. L’émail synthétique qui est posé à la seringue dans les espaces cloisonnés. Précision et rapidité sont des qualités essentielles à cette étape de la fabrication qui s’acquièrent avec beaucoup d’expérience.

Pour certaines créations, quelques détails de la médaille doivent ressortir en poli brillant. Dans cet atelier, les pièces sont émerisées puis polies une à une, jusqu’à ce que l’état de surface des détails en poli brillant soit parfait. Les touches de couleur peuvent également être émerisées de façon à remplir parfaitement les espaces cloisonnés et à gommer l’effet «cuvette ».

Retour au menu ↑


Le contrôle qualité, montage et conditionnement

Contrôle qualité de médailles FIA

Contrôleur qualité FIA médailles

Contrôleuse qualité FIA médailles

Le contrôle qualité se fait tout au long du processus de fabrication. Néammoins, certains petits défauts dans le métal peuvent apparaître seulement après le traitement de surface. L’étape de contrôle qualité en bout de chaîne est donc un maillon essentiel qui garantit la qualité de toutes nos créations. Après avoir été contrôlés, les médailles, trophées et insignes sont conditionnés suivant la demande du client en boite-carton, écrin bijouterie, sachet plastique ou pochette en velours. Les cartons sont ensuite préparés avec soin afin que les produits et leurs conditionnements parviennent sans dommage jusqu‘à nos clients.

Retour au menu ↑